Impact des intrants et émissions diverses?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Quentin le Jeu 21 Avr - 11:18

Bonjour

Je suis confronté au problème suivant:
Si je créer un processus en utilisant "entrées connue de la nature", "émission vers l'air", "émission vers le sols",... lorsque je calcul les impacts avec la méthode CML 2001, tout est égale à 0. Par contre quand je rentre des donnée dans "entrées connues de la technosphère" les impacts sont calculés correctement.

Merci de votre aide?
Quentin

Quentin

Nombre de messages : 3
Enseignant, Etudiant, Autre ? : étudiant
Date d'inscription : 19/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Félicien Thiou le Jeu 21 Avr - 12:09

Bonjour,

Tout d'abord, il est important de bien faire la différence entre flux intermédiaires et flux élémentaires :
- les flux intermédiaires sont des flux de matières transitant à l'intérieur de ton système, par exemple la quantité de plastique nécessaire à la production d'une bouteille, ces flux n'interviennent que dans la construction de ton système.
- les flux élémentaires sont quand à eux les flux de matières entrant ou sortant de ton système, par exemple, le pétrole extrait du sol pour la production du plastique de la bouteille, ou les émissions de CO2 émis dans l'air lors de l'incinération du plastique. Ce sont pas contre des bilans de ces flux qui sont utilisés pour calculer les impacts.

Dans SimaPro, la création d'un nouveau module nécessite de bien faire la distinction entre ces flux élémentaires et intermédiaire.
Les catégories "Entrées connues de la technosphère" permettent de modéliser les flux intermédiaire. En reprenant l'exemple précédent, tu peux créer un module "Bouteille plastique" dans lequel tu feras appel à du plastique, du transport, de l'énergie, etc ...
Les catégories "Entrées connues de la nature", " Emissions vers l'air/l'eau/le sol ..." modélisent quant à elle les flux élémentaire, les kg de ressources naturelles nécessaires et les produits émis dans la nature. Ainsi, toujours avec la bouteille, sa mise en forme engendrera peut être une consommation d'eau issue d'un puit sur site, a ce moment la tu fais appel à une "Entrées connues de la nature" en eau (water, well, in ground). Cette eau sera ensuite peut être réémise dans la nature chargé de molécules chimiques que tu modélisera au moyen de ma catégorie "Emissions vers l'eau".

Pour ce qui est du calcul égale à 0 avec CML2001, c'est surement parce que tu dois utiliser dans flux élémentaires "exotiques" qui ne sont pas pris en compte par la méthode. Tu peux réessayé avec en entrée par exemple "Coal, hard, in ground" (charbon) ou "Uranium, in ground" et en sortie des flux assez simple type "Methane", "Ethane", "Carbone dioxyde (fossil ou biomass)" dans l'air et "Iron, ion" ou "Chromium, ion" dans l'eau et le sol.

Félicien Thiou

Nombre de messages : 238
Age : 32
Localisation : Paris et RP
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Ingénieur ACV

Mes contributions n'engagent que moi.
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Quentin le Mar 26 Avr - 10:59

Bonjour

Encore merci pour cette réponse. Je me pose malgré tout une question.
Pourquoi certain processus, je pense notament aux thermoplastiques, sont modélisés avec des émission ou des ressources qui n'ont pas d'impact? Par exemple la donnée nylon comprend 2 choses que je souhaiterai intégrer dans les émissions vers l'air: heat waste et NMVOC. Mais quand je les intègre à ma modélisation, même lorsque je rentre une très grande quantité, ceux ci n'apparaissent pas dans mes impacts Cela quelque soit la méthode de calcul utilisée. Font-il eux aussi parti des émissions"exotiques?

Merci
Quentin

Quentin

Nombre de messages : 3
Enseignant, Etudiant, Autre ? : étudiant
Date d'inscription : 19/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Félicien Thiou le Mar 26 Avr - 11:21

Bonjour,

Ce que j'appelle flux "exotique" sont des flux élémentaires très spécifiques comme des pesticides ou certaines émissions dans l'air relevant de process très particulier (par exemple du trichloroethyl phosphate ...) et qui ne sont pas pris en compte dans la plupart des méthode de calcul d'impact.
Pour ce qui est de la chaleur perdu dans l'air (Heat waste) il n'y a que la méthode "Selected LCI results" qui permet de quantifier ces pertes, les autres méthodes n'attribues aucun impact à une perte de chaleur.
Pour les émissions de COV non méthanique (NMVOC), il y a d'autres méthodes que CML2001 qui prennent en compte ces émissions, même si je trouve bizarre que CML ne les comptabilise pas.
Si tu tiens vraiment à les comptabiliser, tu peux modifier ta méthode en intégrant 2 catégories d'impact supplémentaire (pertes de chaleur dans l'air en MJ et NMVOC émis dans l'air en kg) qui te permettront de quantifier ces flux.

Félicien Thiou

Nombre de messages : 238
Age : 32
Localisation : Paris et RP
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Ingénieur ACV

Mes contributions n'engagent que moi.
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Quentin le Mar 26 Avr - 12:55

Merci, je vais essayer ça!

Quentin

Nombre de messages : 3
Enseignant, Etudiant, Autre ? : étudiant
Date d'inscription : 19/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impact des intrants et émissions diverses?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum