Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Pierre ROBIN le Mar 30 Oct - 19:15

Bonjour,
Dans le cadre de mes études universitaires, j’ai un projet industriel qui consiste à faire une ACV un peu particulière de valorisation de sièges automobiles en fin de vie.
Nous avons en matière première un mélange avec des plastiques (PA6, PET, PP…) et des matières textiles naturelles (coton, etc) ainsi que des mousses. Ces matières premières (ou déchets) sont ensuite, grâce à plusieurs procédés, séparés et triés.
La partie « plastique » sera alors utilisée pour refabriquer du plastique et la partie naturelle utilisée pour faire de l’isolant.

Au niveau de l’ICV, j’ai bien l’ensemble des consommations et des étapes de caractérisées (énergie, produits entrants, quantité utilisé, etc) mais j’ai du mal à faire l’étude sur un point méthodologique au niveau de la définition de mon unité fonctionnelle. Puisque je génère 2 « produits finis » (de l’isolant et du plastique) faut il que mon UF porte sur ceux-ci ? Je saisi comment faire pour un seul produit (par exemple, « produire 1kg de plastique » ou « Assurer une performance thermique de X W/m² pendant 10 ans ») mais comment regrouper ces 2 fonctions dans une seule UF ? En effet, mes 2 produits sont complémentaires et je dois prendre en compte ces 2 valorisations de façon conjointe…

Une autre solution pourrait être d’utiliser une UF associée à la « transformer 1kg de siège automobile » qui permet d’éviter la production d’une quantité Y d’isolant et une quantité Z de plastique vierge ?

Merci de vos réponses par avance sur ce problème ! (Félicien ?)
Pierre

Pierre ROBIN

Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : Paris
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Autre
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Félicien Thiou le Mer 31 Oct - 11:59

Bonjour,

Déjà concernant l'isolant, celui-ci sort-il du process sous forme sous forme de fibres qui nécessitent un processus supplémentaire pour arrivé à un isolant ou bien sous forme d'isolant directement ?
Parce que dans le cas du plastique, ton UF se rapporte à une quantité (kg) alors que dans le cas des fibres l'UF se rapporte à une fonction (performance thermique).
Comme tu le dis à la fin, le mieux est surement de partir de ton produit initial pour aller vers les produits créés, genre : "Assurer la valorisation matière d'un siège automobile usagé sous forme de plastique et de fibres textiles/isolant thermique".

En ce qui concerne la méthodologie, quelques point :
- 1 produits entrant => 2 produits sortants : Y a t-il un process commun nécessitant une allocation ou alors la spération entre les plastiques et le fibres est une étape manuelle ? Parce que je suppose que le % de plastiques et de fibres varient en fonction du type de siège.
- si tu prend en compte les impacts évités, comment s'effectue la répartition des bénéfices entre le produit amont (siège) et les produits avals (plastiques et fibres) ? 0-100, 100-0, 50-50 ?
- y a t-il une diminution des performances des plastiques ?

Félicien

Félicien Thiou

Nombre de messages : 238
Age : 31
Localisation : Paris et RP
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Ingénieur ACV

Mes contributions n'engagent que moi.
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Pierre ROBIN le Mer 31 Oct - 19:16

Bonjour ,
Merci Félicien pour ta réponse, comme d’habitude tu es toujours un très bon conseil…
Pour les questions abordées, voici les éléments de réponse :
- Pour l’isolant, il faut tout de meme réaliser un processus supplementaire avant de pouvoir l’utiliser ;
- En effet, ma première idée d’UF fait référence à deux notions différentes (quantité et fonction) ; la formulation proposée me parait très cohérente et lisible ;
- Pour la séparation, il y a une étape intermédiaire qui intervient pour arriver à un produit sortant semi fini. L’étape nécessite du broyage (conso élect) et quelques éléments chimiques. Pour la composition initiale (% fibres et plastiques), j’utilise une composition « standard » qui est caractéristique du siège classique ;
- Pour les impacts évités (il me semble que cette approche n’est pas la meilleure à utiliser dans simapro, mais je ne vois pas comment « avantager » mes produits finals) je pensais prendre la répartition 50/50 puisque des plastiques sont présents. C’est généralement cette répartition qui est utilisée lorsque des plastiques entrent en jeux ;
- En effet, le plastique fabriqué en fin de procédé est composé d’un mélange et les performances seront plus faibles. Je n’ai pas l’écart de performance mais du coup, en prenant en compte des impacts évités, je compte intégrer une quantité plus faible puisque il faudra surement compenser en utilisant du vierge.
Merci !

Pierre ROBIN

Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : Paris
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Autre
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Félicien Thiou le Mar 6 Nov - 21:19

Bonsoir,

Merci pour ce complément de réponse.
1. Si il faut un processus complémentaire pour la production de l'isolant, il sera nécessaire de prendre le prendre en compte si tu veux faire un impact évité ou une comparaison par rapport à un isolant classique, sinon il faudrait que du compare à de l'extraction de roche basaltique (pour de la laine de roche), de la production de verre recyclé (laine de verre) verre des différents réactifs nécessaires pour la production de polystyrène expansée ... pas très pratique ...
L'UF avec valorisation sous forme de fibre textile est donc plus simple, mais celle sous forme d'isolant est plus pratique dans le cas d'une comparaison.
2. L'UF que je propose permet de ce concentrer sur le produit entrant et sa fonction (qui est de mettre à disposition de matière secondaire) en s'affranchissant quelque peu des produits sortant (notamment en ce qui concerne leurs quantités et leurs fonctions). Dans le cas de l'UF avec l'isolant, il est toutefois possible de précisier les performances de l'isolant. Mais ça ne me parait jamais possible dans le cas du plastique ... C'est un choix à faire : une UF avec 2 semi-produits sortant, ou un produit dont les performances identifié et un semi-produit. C'est au choix.
3. Pour la séparation, une allocation semble inévitable malheureusement ... ou heureusement. Dans le cas de l'UF avec l'isolant, le coproduit fibre textile de cet étape permet le remplacement d'un produit identifié (un isolant), il est alors possible de faire une expansion de système pour déterminer l'impact du recyclage du plastique. Mais dans ce cas, je pense que l'UF n'est plus forcement adapté puisque l'on s'intéresse particulièrement au plastique ... Je ne te cache pas qu'un avis supplémentaire serai intéressant (Colin ???!!!!! ou qq1 d'autre).
Concernant la composition des sièges un paramétrage de SimaPro peut permettre d'effectuer une analyse de sensibilité assez facilement afin de déterminé l'influence de l'hypothèse "composition moyenne".
4. Une allocation 50/50 est effectivement ce qui est recommandé pour les plastiques. SimaPro permet également assez facilement la prise en compte des impacts évités. Il faut utilisé la catégorie "Sortant de la technosphère. Produit évité". Un paramétrage permet également de faire varier l'allocation.

Félicien

Félicien Thiou

Nombre de messages : 238
Age : 31
Localisation : Paris et RP
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Ingénieur ACV

Mes contributions n'engagent que moi.
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Marie le Jeu 8 Nov - 11:54

Bonjour,

L'allocation semble effectivement pertinente puisque le procédé de recyclage des sièges se situe à la frontière de 2 systèmes (même 3): le cycle de vie du siège, le cycle de vie de l'isolant, le cycle de vie du plastique recyclé.
Il existe plusieurs lignes directrices pour effectuer le choix de l'allocation:
- le BPX30 (reco pour l'affichage environnemental français) qui recommande en effet une allocation 50/50 dans le cas des plastiques et la prise en compte des impacts évités liés la production de matière vierge. --> pour l'appliquer correctement bien regarder la formule à appliquer qui prend en compte divers paramètres (% de matière recyclée, % de contenu en recyclé, ...).
- L'ILCD (reco européenne du JRC) avec plusieurs méthodes proposées en fonction du type d'ACV, du marché des matières premières secondaires, du nombre de boucles de recyclage. L'approche repose plus sur une logique d'amortissement des impacts et non sur des impacts évités
- La NFP01-010 (reco française pour les FDES-bâtiment) qui propose la méthode des stocks (ou de façon simplifiée le 0/100).

La méthode des impacts évités est assez discutée et remise en cause. Effectuer une analyse de sensibilité selon d'autres méthodologies d'allocation me semble incontournable.
En espérant que cela vous aide!
Marie - EVEA

Marie

Nombre de messages : 4
Enseignant, Etudiant, Autre ? : Autre
Date d'inscription : 21/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle Unité Fonctionnelle pour une double valorisation de produits ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum